Témoignage de François, Belgique

«Un revenu de base devrait garantir que les gens ne soient pas forcés de rester seuls »

François, 22 ans, Belgique

Je suis originaire de Verviers et suis en recherche d'emploi depuis 8 mois et demi. Je vis avec mes parents et je suis inscrit dans 15 agences d’intérim, certaines à Verviers et d'autres à Liège. Les agences aident en recherchant par ordinateur les emplois disponibles qui correspondent à mes qualifications mais en général je suis exclu parce que je n'ai pas de voiture ou je n'ai pas assez d'expérience.

Mes parents perçoivent des allocations familiales pour moi car je suis sans emploi, et d'eux je reçois environ 75 euros par mois pour mon usage personnel.

Le manque d'autonomie est difficile et l'absence de revenus limite aussi ma vie sociale. Je peux rencontrer mes amis et parler avec eux, mais rien de plus. Je n'ai pas les moyens de sortir parce que c'est trop cher.

Le problème, c'est que lorsque vous n’avez plus de vie sociale, vous avez moins de chances de créer un réseau social qui pourrait vous conduire à un emploi. Plus vous vous isolez, plus vous vous déconnectez de cette possibilité de trouver du travail.

Ma compréhension de la «protection sociale» est qu’il s’agit d’un système en place où chacun apporte une partie de son salaire pour aider les autres en situation précaire. Je pense que le système est assez bon en Belgique, mais il n'y a toujours pas assez d'emplois pour les gens qui en cherchent un.

Le délai d'attente de neuf mois en Belgique est difficile. Je préférerais ne pas avoir à attendre 9 mois avant de recevoir de l'argent de façon autonome. Si ce soutien financier avait commencé au début de ma période de chômage, j’aurais peut-être pu avoir une voiture à l’heure qu’il est et obtenu un des emplois que j’ai sollicités. Je ne comprends pas vraiment le stage d'attente mais je sais que c'est « moins cher » pour une entreprise d'embaucher quelqu'un après les neufs mois de stage d'attente, donc cela peut désavantager ceux qui ne sont pas au chômage depuis aussi longtemps.

Je crois qu’il est important que la « protection sociale » soit un moyen de protection du revenu afin de répondre aux besoins élémentaires - comme le logement, la nourriture, mais aussi le transport en vue de rechercher un emploi. Je pense qu'il devrait aussi être suffisant pour garantir que les personnes aient la possibilité de ne pas être seules.

Pour moi, le droit au travail est important car il donne de l'autonomie et les moyens de participer à la société.